L'Épistolaire

correspondances

«mardeux»

Vraiment amusant comment le mot mardeux a pu glisser de la signification de «simple crotté» à celle d’«exceptionnellement chanceux».

***

La seule explication que je peux trouver, c’est que celui qui est «mardeux» a de la chance parce qu’il arrive à se satisfaire en ne faisant rien, ce qui explique le côté «sale, délabré».

Faudrait un dictionnaire étymologique des québécismes.

Publicités

4 réponses à “«mardeux»

  1. Déréglé temporel 12 juillet 2010 à 9:46

    Mon explication à moi, c’est qu’en traitant quelqu’un de « mardeux » ou de « gros plein de marde », on lui signifie sa jalousie.

    • seranessa 13 juillet 2010 à 4:07

      Bien vu, mais dans le cas où je m’adresserais à quelqu’un en lui disant qu’il est «mardeux» parce qu’il a échappé à une attaque nazie, il n’y aurait là aucune jalousie!!

  2. Déréglé temporel 13 juillet 2010 à 7:38

    Disons qu’il a été chanceux dans son malheur. Tu ne jalouses pas l’attaque nazi, mais le fait qu’il y ait échappé. Tu peux facilement t’imaginer le lui dire depuis le camion militaire où tu viens de te faire embarquer par lesdits nazis! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :